Plurilinguisme et pluralité culturelle…Thème ambitieux cette année pour la 2nde édition de la semaine des lycées français du monde, évènement qui fédère des établissements du réseau AEFE aux quatre coins du monde. Les équipes pédagogiques du primaire et du secondaire se sont mobilisées pour mettre en exergue cette spécificité de nos lycées français : pouvoir croiser d’autres chemins, au quotidien, et s’approprier les différences.

Expériences de langues
Cours d’histoire et de géographie plurielle

A programme français, langue française. Mais ce serait réduire le LFSE au simple statut d’un établissement précisément français… Ce serait oublier que le lycée est avant tout une structure burkinabè qui, de plus, accueille plus de trente nationalités, de la maternelle à la Terminale. L’occasion de s’initier à de nouvelles langues, de l’italien au coréen en passant par le mooré, langue dominante dans la ville de Ouagadougou. Et, plus surprenant, de découvrir, comme les élèves de 6ème stupéfaits, que le latin, au LFSE, est loin d’être une « langue morte ». Aux dires des nouveaux initiés, le latin, c’est même stylé !

Burkina Faso…

Les 22 et 23 novembre 2018, en partenariat avec la mission de défense et l’Institut français, le LFSE a eu le privilège d’accueillir l’historien Benoit Beucher, spécialiste de l’histoire du Burkina Faso pour deux temps de rencontre. 
Le premier autour de son ouvrage “Manger le pouvoir au Burkina Faso”, co-animé avec Nicolas Courtin, 2ème conseiller auprès de SEM

l’Ambassadeur, a captivé l’attention d’un public parfois néophyte, parfois très éclairé, qui a suivi le parcours historique de “la noblesse Mossi à l’épreuve du pouvoir”. 
La seconde, destinée à nos élèves de 1ère, a été l’occasion d’un cours d’histoire passionnant sur le pays d’accueil du lycée français, notamment durant la Grande guerre. 
Belles interactions et beaux moments d’une culture plurielle au cœur du projet d’établissement.

 
Et Afrique du Sud…

Acteurs, cette fois, les élèves de l’enseignement d’exploration Littérature et société ont présenté à leurs pairs un cours un peu particulier sur l’Afrique du Sud, au centre de l’APP « Là-bas si j’y suis… ». Abordant sous des formes diverses (v

idéos, saynètes, exposés) et surtout sous des angles inattendus plusieurs aspects et représentations du pays, ils ont captivé, amusé et ému leurs spectateurs du jour par l’originalité de leur approche. Un travail remarquable à redécouvrir bientôt.

Plus de trente nationalités…

C’est ce que compte le LFSE. Point d’orgue de cette SLFM, une journée plurielle, à la fois festive et culturelle durant laquelle chaque élève a choisi d’exprimer sa culture d’origine au travers qui d’une tenue traditionnelle, qui d’un plat emblématique, qui de son drapeau, d’un panneau etc. Gros succès pour ce moment organisé par les enseignants de langue des deux sites…

La SLFM , c’est aussi une carte interactive au CDI, un prix littéraire, des jingles radio…à découvrir bientôt en attendant la prochaine édition !