Hommage à Samuel PATY

Hommage à Samuel PATY

Ce vendredi 15 octobre 2021, le LFSE à l’instar des autres établissements scolaires français, rend hommage à Samuel PATY, professeur d’Histoire-Géographie tragiquement disparu il y a 1 an de cela.

Diverses actions pédagogiques sont menées dans les salles de classes par les enseignants. Ces activités de réflexion sont axées sur le rôle et la place de l’enseignant.

   

Après l’observation d’une minute de silence par l’ensemble de la communauté scolaire présente sur les deux sites (primaire et secondaire), un Café-Philo s’est tenu en salle de Conférence de 9h40 à 10h40 sur le thème : « Jusqu’où peut-on aller au nom de la liberté d’expression ?».  Cette activité a été introduite par la projection de la vidéo d’hommage de Maitre Robert BADINTER  à Samuel PATY.

Rappelons que Maître BADINTER est un homme politique et essayiste français. Professeur de droit privé et avocat au barreau de Paris, il est connu pour son combat contre la peine de mort dont il a défendu l’abolition devant le Parlement en 1981.

Les échanges lors de ce café-Philo ont permis aux élèves de mieux comprendre l’importance de l’école et de l’enseignant, garant de leur acquisition de la connaissance, de l’autonomie de la pensée, du développement de leur esprit critique et de leur formation en tant que citoyens.

  

Ils ont compris qu’être libre, c’est avoir le droit de dire ce que l’on pense, le droit de partager ses connaissances, d’écouter, de débattre, de chanter car cela fait partie de la liberté d’expression, qui est une des libertés les plus importantes.

Les élèves ont également compris que la liberté d’expression signifie que personne n’a le droit de forcer les autres à penser comme lui, à faire comme lui, ou à dire la même chose que lui.

Ils ont surtout réalisé que la liberté d’expression n’est pas absolue et sans limite car en effet, on peut ne pas être d’accord avec les idées des autres, on peut en rire ou même s’en moquer, mais on n’a pas le droit d’inciter à la violence ou à la haine.

Une lecture de l’Article 26 de la déclaration universelle des droits de l’Homme,  a clos le Café-Philo.

Cet article stipule à son point 2 : « L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié… »

Après ce temps d’échanges organisé par M. Bassolé et Mme Ouedraogo, les élèves ont visité au CCC, l’exposition d’hommage à Samuel PATY  proposée par Mme Kabylo.

2 Comments:

  • www.xmc.pl / Répondre

    I dont like your template but your posts are quite really good so I will check back! Also i cant subscribe to your rss feed! Any ideea why?

  • XMC.pl / Répondre

    Can you message me with some hints on how you made this weblog look this cool, I’d be thankful.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *