Exposition “Land Art” 2019-2020

Publié le 17/01/2020

Les réalisations de l’exposition sont le résultat du travail des élèves du lycée français St Exupéry et le LFSE fait partie du réseau AEFE,  l’agence pour l’enseignement français à l’étranger.

 

    

Notre lycée participe à plusieurs projets et actions pédagogiques qui caractérisent et relient tous les établissements AEFE du monde. L’objectif est de travailler autrement, créer des liens entre les disciplines et entre les cycles (liaison école- collège, collège-lycée), dans le cadre des programmes scolaires.

L’une de ces actions pédagogiques mondiales s’intitule «la biodiversité dans tous ses états ». Le lycée St Ex a monté un grand projet qui fait partie de cette AP, qui réunit toutes les classes, de la maternelle à la terminale, dans de nombreuses disciplines : arts, sciences, lettres/français, technologie/informatique…

L’exposition produite le vendredi 17 janvier 2020 à l’Institut français, a été l’un des temps forts du projet. Différents moments dans l’année mettront en lumière le travail réalisé par d’autres élèves.

Au cours de cette exposition :

Les visiteurs ont pu admirer les photos des œuvres de Land Art des classes de cycle 3, CM1 CM2 et 6ème,  , de CE2 et de 2nde de l’option arts plastiques.

Le Land Art est une tendance de l’Art contemporain, qui utilise le cadre et les matériaux de la nature (minéraux, végétaux et animaux).

Ces œuvres sont en général éphémères, rapidement détruites par l’érosion, c’est pourquoi elles sont prises en photo afin d’en garder le souvenir, et c’est aussi pourquoi vous verrez principalement des photos des œuvres de nos élèves et non pas les œuvres elles-mêmes.   

Toutefois, les 2nde (de l’option arts plastiques), ont exposé leurs œuvres elles-mêmes à l’intérieur et à l’extérieur de la rotonde de l’Institut.

 

Des plasticiens burkinabè, M. Adama PACODE et M. André KANE, sont intervenus dans les classes pour guider et inspirer les travaux des élèves.

M. PACODE a fabriqué un matériau à base de fibres végétales qu’il mélange et laisse macérer. Cela se solidifie en séchant.

M.Guibien Cléophas ZERBO, ingénieur des eaux et forêts, est également intervenu dans plusieurs classes, pour la partie scientifique de l’exposition. Il a partagé avec les élèves, son métier et sa passion, et leur a permis de mieux connaître les arbres qui poussent communément à Ouagadougou.

Les 6ème et le club sciences ont réalisé des herbiers ainsi qu’une exposition sur les arbres de Ouaga.

         

En français, les élèves du primaire et de la classe de lettres de 2.2 ont écrit des textes en relation avec les photos des œuvres de L.A.

Concernant le cycle 2 : CP-CE1-CE2.

Les élèves ont travaillé autour du jardin : jardins miniatures, jardins suspendus, toujours avec une dimension plastique. Plusieurs classes ont réalisé des œuvres de Land Art, dont les photos ont été admirées.

    

 

 

Des parcours sensoriels ont également été repris par les classes de maternelle de cycle 1, PS-MS-GS, enrichies et accompagnés d’un travail pluridisciplinaire « arts et sciences ».

Lors de ces parcours, les participants ont pu faire fonctionner presque tous leurs sens : le toucher, l’ouïe, la vue… afin d’appréhender la biodiversité de différentes façons.

Le test du parcours s’est fait « pas à pas », les « sacs à toucher », le « coin écoute », et l’espace « Ouaga vu de (très) près » avec son quizz photos (photos des TS principalement, prises avec microscope ou loupe bino).

Certains participants ont eux-même observé des éléments naturels avec les loupes binoculaires mises à votre disposition ; d’autres ont créer leurs propres œuvres de Land Art à l’espace création. 

Les autres temps forts de ce projet sont :

            – des journées de formation ont eu lieu, pour les enseignants de cycle 1.

            – 2 « journées des arts » en mars à l’école qui valoriseront l’ensemble des productions réalisées dans l’année et en particulier celles réalisées dans le cadre du projet.

            – A l’occasion de la fête des sciences du 21 mars, les œuvres seront à nouveau exposées au CCC du lycée.

            – les 2nde3 en SVT réaliseront un documentaire sur la biodiversité, son histoire et ses fondements  biologiques.

Les vifs remerciement sont à l’endroit :

            – des élèves du Saint-Ex, qui comme tous les ans, prouvent que notre métier d’enseignant est bien le plus beau métier du monde,

            – des enseignants qui les ont encadrés, et l’équipe de direction qui a soutenu ce projet.

            – de tous les agents techniques, du Saint Ex et de l’institut français, qui nous ont fourni leur appui logistique et sans qui, aucun projet ne serait réalisable.

            –   et bien entendu de l’Institut français qui a mis à disposition du LFSE, l’espace et le matériel permettant ainsi à nos élèves d’exposer leur travail dans les mêmes conditions que de vrais artistes.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *