Série de conférences de la Semaine des Lycées Français du Monde

Publié le 29/11/2019

Série de conférences de la Semaine des Lycées Français du Monde (SLFM)

Le lycée français Saint-Exupéry (LFSE) a axé cette 3ème édition de la  Semaine des Lycées Français du Monde (SLFM), sur les différents partenaires qui, chaque année interviennent dans les projets ou événements à destination des élèves. La SLFM s’est organisée autour de journées thématiques (citoyenneté, arts, environnement, culture et parentalité) durant lesquelles les enseignants et élèves de tous niveaux ont travaillé avec différents intervenants principalement sous forme d’ateliers et de conférences.  Parmi les rendez-vous nous citons : 

  • Le cycle de 4 conférences (du 18 au  20 novembre 2019) sur les droits de la femme. Ce sont :

 1°) Conférence de Maître Franceline TOE-BOUDA, avocate dans les Droits de la Femme, sur le thème «Les Droits des Femmes dans le Code Burkinabè des Personnes et de la Famille (CPF) : principes et réalités » (Que dit le Code ? Quelle réalité ? : mariage précoce / excision …) Voir l’interview de Maître TOE par les JRI

                                 

 

2°) Conférence de Mr Christian OUEDRAOGO, responsable d’Amnesty International au Burkina-Faso, sur : “Étude de cas précis / Droits bafoués, Moyens de luttes, Résultats (mariage précoce/ avortement/ militantes/ violences conjugales/ homosexualité/ peine mort)”

3°) Conférence de M. Célestin TRAORE, Com. Epis. Justice et Paix, sur : “Les Veuves accusées de sorcellerie : causes / conséquences / accueil Delwendé / réinsertion”

4°) Conférence de   M. Talara DAYAMBA, Représentant de Action Contre la Faim – Burkina (ACF), sur : “Droits Femme et Enfant : bonne nutrition / eau potable / activités économiques agricoles”

   

L’objectif de ces conférences a été de sensibiliser les 75 élèves des classes de 4ème aux réalités sociales, vécues par les Femmes d’hier ( 18ème – 19ème siècles) et celles d’aujourd’hui, en Afrique et dans le Monde : Quels sont les combats qui ont déjà été menés par les Femmes … et ceux qui restent à mettre en œuvre, pour le respect de leurs Droits Humains ?

  • La rencontre avec les “Acteurs de l’Histoire, Témoins du Temps”

Cette rencontre avec deux éminents conférenciers, a permis d’aborder autrement l’Histoire, en donnant la parole à ceux qui l’ont effectivement vécue… leur vision, leur expérience, leur analyse.

      

Les élèves ont reçu des informations de qualité, sur la présence militaire française, au travers de témoignages d’hommes de terrain, de l’Afghanistan à la Bosnie en passant par la République Centre-africaine. (Voir vidéo récapitulative) et (Interview des 2 conférenciers par les JRI/LFSE)

  • L’intervention de Campus France

A la rencontre avec les représentants de Campus France, nos élèves ont appris davantage sur les nombreuses offres de formations de l’enseignement supérieur en France. Ces formations dans des universités et grandes écoles, sont accessibles aux étudiants français ou non.

     

  • La conférence sur “Le développement favorise-t-il la cohésion sociale?”

Ce rendez-vous a été consacré aux Sciences Économiques et Sociales, autour d’un thème particulièrement d’actualité au Burkina Faso.

La conférence donnée par M. Julien REMY, sociologue à l’IRAM et assistant technique à la Direction Régionale du projet 3 Frontières de l’AFD, et par M. Youssouf BA, doctorant en Sciences juridiques, a donné lieu à un “cours” de haute volée à destination des élèves de 1ère/Terminale, leurs parents ainsi que de prestigieux invités dont 2 conseillers consulaires.

       

(Voir vidéo récapitulative)

  • Les sketches des élèves suivis d’une conférence sur le “Roman policier, de la fiction à la réalité”

Acteurs et en même temps publics de ce moment, les élèves des classes de 2nde, ont participé à 3 heurs de partage d’expérience avec un invité de marque sur le thème du roman policier dont tous les ingrédients étaient réunis (détectives, enquêtes, suspense, crime, jargon policier, comparaison fantasme et réalité, révélation sur des romans noirs inspirés du terrain et jeux sur les  codes du thriller…).

Les élèves ont présenté 4 excellents sketches puis ont résolu le mystère autour du crime contre la victime dont ils ont eux-même dressé le portrait.

     

     

“Les élèves ont respecté tous les principes et codes d’une enquête sur une scène de crime” Voici les mots de M. le Commandant en poste à la brigade criminelle depuis plus de 28 ans, et conférencier, qui a ensuite commenté, expliqué, raconté, devant un auditoire captivé.(Voir vidéo récapitulative)

D’autres activités ont également eu lieu dont :

  • La matinée contes 

    

      

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *